google-site-verification: google1a8ca71a836177e0.html Le trompe l’œil dans la peinture ~ ENIGM-ART

Le trompe l’œil dans la peinture

| Libellés : | Posted On vendredi 25 mars 2011



Le trompe l’œil dans la peinture: la fenêtre



La fenêtre est un exemple précoce d'illusion qui deviendra très répandue et appréciée dans l’art hollandais du XVIIe.

La fenêtre constitue un motif de prédilection dans l’imaginaire des artistes. Elle participe à la construction d’un espace esthétique, poétique et symbolique. Source de luminosité, de visibilité, de communication, elle est la frontière entre deux espaces. Ce qu’elle montre n’est pas toujours visible ou ne l’est que très partiellement.


Hommes à la fenêtre

Samuel Van Hoogstraten, jeune garçon nà la fenêtre
Samuel Van Hoogstraten, Jeune garçon à la fenêtre


Samuel Van Hoogstraten, l'homme à la fenêtre 1653
Samuel Van Hoogstraten, l’homme à la fenêtre 1653

Samuel Van Hoogstraten, Jongleur à la fenêtre
Samuel Van Hoogstraten, Jongleur à la fenêtre



Samuel van,  Autoportrait 1647
Samuel Van Hoogstraten, Autoportrait 1647



Femmes à la fenêtre

La fenêtre participe d’un double jeu entre l’exhibition et la dissimulation, propre à servir de tremplin à l’imaginaire. Elle est un lieu de rencontre, de désir, d’évasion et de transgression.


William Powell Frith, Jeunes femmes à la fenêtre
William Powell Frith, Jeune femmes à la fenêtre 1872


Bartolomeo Esteban Murillo, Femmes à la fenêtre 1670
Bartolomeo Esteban Murillo, Femmes à la fenêtre 1670





Anecdote

De nombreux tableaux de Vermeer représentent une jeune femme dans son intérieur, une quinzaine d’entre eux comportent une fenêtre sur la partie gauche du tableau et l’extérieur n’est jamais montré.


Vermeer


Vermeer


Vermeer
Partager en 1 clic :

Comments:

There are 0 commentaires for Le trompe l’œil dans la peinture

Publier un commentaire

Related Posts with Thumbnails